COURS
ADRESSE
PLAN

ENFANTS

MERCREDI

DE 8 A 11 ANS

16H15-17H15

DE 12 A 15 ANS

17H15 - 18H15

 

ADULTES

LUNDI - MERCREDI

20H00 - 22H00

GROUPE DE TRAVAIL

SAMEDI

9H30 - 12H00

Cours donnés par

Nicolas COSCHEMIQUE

Shidōshi

COURS ENFANTS

Centre socioculturel intercommunal

"Pierre Mendès-France"

Avenue Léon Pintard

30700

Saint Quentin la poterie

 

COURS ADULTES

Foyer de Sanilhac

Place de la mairie

30700

Sanilhac

 

Tel : 06 17 95 12 65

© 2013 par bujinkandojogard. Proudly made by Wix.com

 

 

我向来闘者悪魔不動

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REPRISE DES COURS LE 02 SEPTEMBRE 2019

Le Ninjutsu du Bujinkan, aussi appelé Bujinkan Budō Taijutsu est un art martial traditionnel Japonais issu des Ninja et des Samuraï.

 

Les 9 écoles du BUJINKAN vous permettent de vivre en harmonie avec votre environnement moderne à travers une discipline ancestrale.

 

 

2 COURS D'ESSAI

GRATUITS !

 

rejoignez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le papillon (Kocho)

 

L’emblème du BUJINKAN DOJO GARD est le papillon (Kocho en Japonais). Il ya une vieille histoire derrière ce nom, qui incarne le concept derrière le papillon.

Il ya des années, l'empereur de Chine  appela ses conseillers ensemble en leur posant une question : « Quel est l’animal le plus puissant de tous » ?

 

Les conseillers entassés, ont débattu des mérites des divers animaux. L’un a dit que l'ours était la créature la plus féroce qu'il avait rencontré. Un autre a dit qu'il n'y avait pas de meilleur chasseur que le tigre. Quelqu'un a fait remarquer que le tigre ne pouvait pas tuer un éléphant adulte, mais que la morsure d'un cobra pouvait faire tomber même un énorme éléphant. Cependant une mangouste pouvait tuer un cobra ...
 

Ils ont discuté pendant des heures dans un cycle apparemment sans fin de possibilités. Un conseiller, le plus ancien d'entre eux, assis à côté, n'a pas participé à la discussion.
Lorsque le groupe de conseillers se mis d’accord sur une réponse, l'un d'eux  déclara à l'empereur,  « L'animal le plus puissant de tous est le tigre ».

 

L'Empereur parut satisfait de cette réponse, mais le plus ancien des conseillers  ne l’était pas.

«Je m'oppose à cette réponse ! », lâcha –t-il ! « Le papillon est plus puissant que le tigre ».
 

Les autres conseillers ont ri, mais l'empereur était prêt à tester la sagesse du vieil homme. Il demanda à ses hommes de capturer un tigre et un papillon et il construit une cage de fer pour tenir le tigre, qui fût couverte avec un revêtement si fin que le papillon ne pouvait pas s’échapper. Le tigre et le papillon fût donc placés dans la cage.
 

Au début, rien ne se passa. Le tigre n'aimait pas être pris au piège dans une cage et s’énerva pendant un certain temps, mais il ne pouvait rien faire pour s’en échapper et ainsi se calma. Le papillon volait dans la cage, oubliant son adversaire, et il semblait que la question ne serait pas résolue. Cependant, le papillon vola près du tigre et attira son attention.
 

Le tigre essaya d’attraper et de frapper le papillon mais il n’y arriva pas, bien que répétant ses attaques et morsures. Le papillon passa toujours loin, et  continua à voler de façon erratique sur la cage du tigre qui essayait encore et encore d’attraper le papillon insaisissable.

 

Les mouvements du papillon sont difficiles à prévoir, à chaque fois que le tigre essayait de l'attraper, il ratait, et il était de plus en plus difficile de l’attraper, jusqu'à ce que le tigre bondisse comme une furie sur la cage avec sa puissance, sa vitesse et sa force. La lutte intense livrée par le tigre l’épuisa et il s’effondra sur le plancher de la cage dans la défaite.

 

Le papillon flottait doucement devant le tigre, mais le tigre compris, et ne fit pas plus attention à lui.
Le vieil homme sourit légèrement, comme s'il avait toujours su le résultat.

 

L'empereur déclara que le papillon était le vainqueur.

 

 

 

 

 

 

道場 Dōjō Kun : Les règles du Dōjō
- Savoir que la patience commence par prendre une pause d'un moment.
- Savoir  que la voie des humains a comme fondement la justice.
- Oubliez les sentiments de profond désir, la nostalgie pour le confort et la dépendance.
- Accepter la tristesse et le ressentiment comme règles de la nature, mais acquérir l'état d'esprit qui vous permet de ne pas être déstabilisé ou trop préoccupé par les nuisances de ce monde
- Dans ton cœur n'abandonne jamais le chemin de la loyauté et de l'amour fraternel, et creuse toujours plus profondément dans le cœur des arts littéraires et martiaux."
- Toda Sensei.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now